Installation d'un dispostif EOS au sein d'une usine de construction métalliques.

Les résultats viendront en suivant, et serons communiqués en temps voulu.

 Cette dernière installation vient s'ajouter a la liste des personnes nous ayant fait confiance que l'on retrouve dans nos références.

 

Ariège News : Voltalux, une PME ariégeoise imagine une solution pour réduire la facture d'électricité des entreprises

Dans le cadre de la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 21) qui se tient actuellement à Paris, la France vient d’inaugurer la plus grande centrale d’Europe en Gironde, une installation solaire photovoltaïque de 260 hectares, l’une des centrales les plus rentables de l’hexagone selon le porteur de ce projet pharaonique.
Mais à côté à de ces installations solaires de grande puissance, nombreux sont les particuliers ou les professionnels, à l’heure où l’augmentation des tarifs de l’électricité est en train de connaître une vive accélération en France, à miser sur la maîtrise des coûts énergétiques. Cette maîtrise des coûts passe par une réduction de la consommation.

Jacques Février, directeur général de Voltalux, une entreprise appaméenne spécialisée dans l’installation de centrales photovoltaïques l’a bien compris.
Quand il s’installe en 2009, son cœur de métier c’est le solaire, mais très vite il part en quête de solutions pour les structures dites «énergivores» et choisit l’économie d’énergie à travers le traitement et la dépollution du réseau électrique.
Pose de dispositifs d’éclairage led afin de réaliser des économies sur l’éclairage (notamment dans les hypermarchés) et après plus d’un an de tests et de mesures sur différents sites, allant de la petite usine de production aux grands groupes industriels, Voltalux est à présent en mesure d’installer le dispositif d’économie d’énergie EOS (Énergie Optimisation Système).
Le principe est simple: un boîtier coréen monté dans une armoire intelligente, capable de faire des relevés précis (suivi à distance ou mesure en temps réel), de diminuer l’énergie gaspillée sous forme de chaleur et améliorer ainsi la circulation de l’énergie à l’origine de la transformation de l’électricité en chaleur non désirée.

Concrètement l’installation de ce boitier permet de générer une baisse de 8 à 20% sur sa facture d’électricité (soit un retour d’investissement variant de 12 à 24 mois de fonctionnement des sites et une rentabilité supérieure à 10%).
Mis au point en Ariège et commercialisé dans une cinquantaine de pays, EOS a déjà de belles références: agences bancaires (-20%), magasin Homestock (-18%), concessionnaires automobiles (-17%) grande distribution (-15%), entrepôts frigorifiques (-18%).
«Nous installons EOS chez les industriels, sur les climatisations et les compresseurs parmi nos clients, le marché de Rungis ou celui de Saint Charles, le plus gros marché de fruits et légumes d’Europe.
Actuellement nos réalisons des tests chez Johnson Control. C’est un secteur très sensible aux dépenses énergétiques surtout avec le spectre au 1er janvier 2016 de la fin des tarifs jaunes et verts
» précise le responsable de Voltalux.
Des résultats très prometteurs obtenus sur ces gros consommateurs d’énergie permettant à cette PME ariégeoise de s’ouvrir sur de nouveaux marchés.
Pour en savoir plus: http://www.voltalux-energies.fr/ 

Voltalux 70 bis, Bd Alsace-Lorraine 09100 Pamiers Tél: 05 61 60 89 02

Le marché français de l'électricité

Suppression des tarifs jaunes et verts, hausse du cout du kWh, remise à neuf du réseau électrique existant…Nous sommes tous concernés par l’évolution du marché de l’électricité.

Suite aux catastrophes et aux incidents nucléaires, notamment Fukushima, le parc français doit procéder à une remise à niveau voir à la femeture de certains sites, comme Fessenheim.

Ces travaux de grandes envergures demandent un investtisement financier en conséquant qui sera supporter par le fournisseur d'énergie Français EDF.

D'autant plus que la perte de cette production d'énergie nucléaire devra être compenser par une autre source de production. Ce sont les energies vertes, et très couteuses, qui seront chargés de combler ce manque.

La tendance de la hausse du prix du kWh ne devrait donc pas s'inverser dans les prochaines décennies.

Le boitier EOS

Le produit, peu développé en France encore mais déjà utilisé dans une grande partie du monde notamment en Asie, a su prouver sa fiabilité et son efficacité au cours de nombreuses phases de test toutes aussi convaincantes les unes que les autres.
Le fonctionnement de ce boitier résulte d’un phénomène physique de rayonnement infrarouge qui a une incidence directe sur le réseau, donc sur la consommation. Le procédé permet d’optimiser le courant en réduisant les pertes électriques provoquées par la chaleur sur les matériaux conducteurs. C’est ce que l’on appelle l’effet Joule.

Il est essentiellement composé d'une plaque en céramique, qui emet ce rayonnement infrarouge et d'une composite qui réceptionne ce rayon et qui permet l'activation des electrons présents dans celle ci.

 

L'installation du boitier reste relativement simple, il suffit de se brancher sur les trois phases au niveau du jeu de barres et de relier le boitier à la terre. Dans certains cas, une protection sera nécéssaire à l'installation du boitier.

Cepenant l'installation du dispositif demande l'intervention d'un professionnel agréé pour des raisons de sécurité. Certaines entreprises, les plus energivores, possèdent un transformateur au sein même de leurs locaux, et le travail d'installation doit se faire à l'intérieur de celui-ci.

 

Une Garantie constructeur de 5 ans est valable sur le produit, ainsi qu’une garantie de résultat de 8%

Le processus d'installation du boitier

Suite à un premier rendez vous d'information avec le responsable de la maintenance du site sur lequel nous devons intervenir, la facture du fournisseur d'énergie ou dans le meilleur des cas le feuillet de gestion du site en question devra nous être communiqué.

Par la même occasion, notre technicien agréé posera dans ces locaux un PEL103, qui n'est autre qu'un appareil de mesure electrique de Chauvin Arnoux.

Cet appreil va nous être utile pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, il va relever l'ensemble des données électriques du site concerné (consommation, appel de puissance, la puissance apparente, les harmoniques...)

Après une à deux semaines de relève au maximum, les analyses extraites du PEL, grâce au logiciel DATAVIEW vont nous permettre de calibrer le boitier qui sera posé.

Une fois cette étape finie, notre technicien procède à la pose du boitier, une coupure d'une trentaine de minutes sera alors nécéssaire, nous ne pouvons travailler sous tension.

Le PEL103 toujours en place, ainsi que le boitier EOS, le site peut reprendre une activité normale.

En fonction de l'activité et de la puissance du boitier EOS, le démarrage de celui ci peut varier de une semaine à un mois.

Le fait de conserver le PEL103 va nous permettre de continuer la relève des données electriques et ainsi de savoir autour de quelle date le dispositif a bien démarré et commencé son travail d'optimisation et de nettoyage du réseau.

Ainsi les relèves réalisées post installation de l'EOS vont nous permettre d'établir un comparatif avec les premières analyses effectuées lors de la période pré installation du boitier.

Ces analyses comparatives nous amenerons à démontrer aux personnes concernées que l'économie attendue à bien été réalisée.

 

Nous vons invitons dès maintenant à demander de plus amples informations sur ce produit en rédigeant un mail à notre équipe de techniciens via le formulaire de contact.

Voltalux

70 Bis Boulevard Alsace Lorraine

09100 Pamiers
 
Téléphone : 0561608902
Fax : 0561608864
Email : voltalux@wanadoo.fr

Nos coordonnées :

Voltalux
70 bis Boulevard Alsace Lorraine
09100 Pamiers

Téléphone : 0561608902

 

ou utilisez notre formulaire de contact

Horaires d'ouverture

Du Lundi au Vendredi de :

9h00 à 12h00 / 14h00 à 18h00